La recette du kafteji, un plat savoureux et économique

Savoureux et économique, le kafteji s’apparente fortement à la ratatouille niçoise, du fait de sa composition et sa cuisson. Avec ses légumes dont il est principalement composé, il occupe une place de choix dans la cuisine tunisienne. Découvrons ici sa recette.

Les ingrédients pour cuisiner du kafteji

Pour faire la recette du kafteji, les ingrédients à utiliser pour 6 personnes sont :

A découvrir également : Qui est le meilleur entre Thiriet et Picard ?

  • 6 pommes de terre ;
  • 6 œufs ;
  • 6 tomates ;
  • 1 oignon ;
  • 1 courgette ;
  • 1 aubergine ;
  • 2 gros piments frais ;
  • persil frais ;
  • De l’huile d’olive ;
  • 500 ml d’huile de friture ;
  • Harissa maison (sur demande) ;
  • 1 cuillère à soupe de rase de karouia ou de carvi ;
  • Sel & poivre.

Les étapes de la préparation du kafteji

Pour préparer du kafteji, les étapes à suivre se présentent comme suit :

Étape 1

La première étape consiste à éplucher les pommes de terre en les coupant en de petits dés. Ensuite, vous rincez l’aubergine et la courgette avant de les couper en cube. Pour finir cette étape, épluchez et coupez en de fines tranches l’oignon puis couper en deux les tomates.

A découvrir également : 4 astuces pour faciliter l’organisation des repas du soir

Étape 2

Après la coupure des ingrédients précités, vous devez à présent chauffer dans une poêle à frire, l’huile de friture. Veillez à ce que cette dernière soit bien chaude puis mettez-y des pommes de terre coupées afin de les cuire. Pendant que vous y êtes, évitez de remuer lors de la cuisson de peur qu’elles se collent entre elles. Une fois la cuisson achevée, retirez-les en utilisant une écumoire puis déposez-les, de préférence, sur du papier absorbant. Finissez cette étape en réservant les pommes frites dans un grand plat.

Étape 3

La troisième étape de la préparation du kafteji consiste à mettre dans la même huile de friture l’aubergine et l’oignon émincés à la 1ère étape. Après la cuisson, il faudra les mettre en réserve sur du papier absorbant.

Étape 4

La cuisson de l’oignon et de l’aubergine terminée, mettez dans la même huile de friture la courgette émincée. Après qu’elle se soit cuite, retirez-la à l’aide de votre écumoire puis réservez-la sur du papier absorbant. Faites pareil pour les piments et les demi-tomates. Prenez le soin de les retourner, notamment à mi-cuisson afin que les autres faces se cuisent. Finissez cette quatrième étape en les retirant de la poêle avec l’écumoire, en les égouttant et en les réservant dans le plat de service.

Etape 5

L’étape 5 consistera à ouvrir un à un les œufs dans un bol. Faites-le délicatement tout en évitant de briser le jaune. Après les avoir ouverts, faites frire comme s’il s’agissait des œufs sur le plat. Cela se fera notamment dans la même huile précédemment utilisée. Ne manquez pas, à mi-cuisson, de les retourner pour la friture de l’autre côté.

Par ailleurs, durant la cuisson des œufs, il convient de regrouper les légumes dans le plat de service. Avant de les mélanger avec délicatesse, salez puis poivrez. Enfin, ajoutez les œufs frits et mélangez à nouveau. Servez-vous de couteaux afin de les couper.

Etape 6

L’avant-dernière étape consiste à arroser le mélange avec de l’huile d’olive puis à ajouter les épices. Il s’agit de 1 cuillère à café de karouia et de 1 à 2 cuillères à café de harissa, dont vous pouvez, bien évidemment, vous passer. Le cas échéant, suggérez au milieu de la table à manger un ramequin. Cela permettra aux convives de faire un ajout selon qu’il tolère du piment. Ne manquez pas de parsemer le plat de persil frais ciselé.

Etape 7

La dernière étape consiste à servir. Si vous souhaitez avoir un repas végétarien, vous n’aurez qu’à servir tel quel. Par ailleurs, vous avez la possibilité d’accompagner le plat avec un poisson grillé ou une viande. Dégustez également, si vous le désirez bien entendu, le kafteji en sandwich. À vous de voir.

Quelques précisions à propos de la recette du kafteji

Il faut souligner que le karouia est une appellation arabe du carvi. Il s’agit d’une épice provenant d’une graine qu’on pourrait confondre avec du cumin, surtout par son odeur. Notons qu’elle présente un goût subtil, l’une des raisons pour lesquelles la gastro occidentale l’emploie très souvent. Dans la recette du kafteji particulièrement, elle donne du ton au piment. Par ailleurs, si vous souhaitez réaliser ce plat en hiver, remplacez l’aubergine par de la citrouille ou de la courge rouge.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous êtes satisfait. Ok