Les aliments bio, le meilleur moyen de s’approvisionner en période de confinement ?

Limiter les déplacements, éviter les lieux particulièrement fréquentés, etc., l’actuelle situation sanitaire causée par le Coronavirus invite chacun à s’approvisionner auprès des producteurs locaux. En plus de permettre à ces derniers de continuer à travailler, cette démarche favorise la création d’emplois au sein de nos régions.

Les agriculteurs bio pour une meilleure traçabilité

Pour pouvoir commercialiser des produits labellisés, les producteurs bio doivent respecter des cahiers des charges très stricts. Parmi les règles imposées, il y a la traçabilité qui permet à n’importe quel consommateur de remonter toute la chaîne de production d’une denrée alimentaire. Par ailleurs, privilégier les produits de nos producteurs reste l’astuce de choix pour bénéficier d’aliments sains, qui respectent les normes d’hygiène, en faveur de la protection de la santé des consommateurs.

A lire en complément : Pourquoi utiliser un comparateur pour bien choisir le vin ?

Offrir une belle bouffée d’oxygène à la planète

En mangeant des produits qui reviennent de la Chine ou du Pérou, on participe activement à la pollution de la planète. En effet, avion-cargo, navires de commerce, trains et autres camions, rejettent dans l’atmosphère des milliards de tonnes de CO2 chaque année. Avec le circuit court de proximité, les transports sont moins sollicités, par conséquent il y a moins d’émissions de gaz à effet de serre.

Profiter de produits frais de nos campagnes

En circuit court, les produits sont récoltés dans la matinée et potentiellement vendus dans les heures qui suivent. Par conséquent, vous pouvez savourer des aliments bio encore tout frais, n’ayant subi aucune transformation industrielle. Tomates, persil, champignons, navets, etc., avec leurs saveurs totalement préservées, ces produits quittent les cultures pour directement se retrouver dans nos assiettes.

A lire aussi : Choisissez une huile d'olive de qualité pour profiter de sa saveur et de ses nombreux bienfaits

Soutenir la création d’emplois dans la filière bio

Si nos exploitants ont plus de travail et sont équitablement payés, ils peuvent continuer à exercer ce beau métier qu’est l’agriculture. En 2017, ce sont près de 134.00 emplois directs qui ont été comptabilisés dans la filière bio. Faire confiance à nos paysans, c’est aider à préserver et contribuer au développement de l’emploi, notamment auprès des jeunes.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous êtes satisfait. Ok