Comment faire de délicieuses saucisses ?

À défaut d’acheter les saucisses du commerce, il est possible de les fabriquer soi-même. Pour cela, il suffit de disposer du matériel approprié et des ingrédients nécessaires. Il importe de choisir une recette simple et facile à réaliser afin de ne pas se perdre dans la mise en œuvre d’un tel projet culinaire. Vous munir d’un poussoir à saucisse sera aussi un gain de temps.

Procurez-vous un poussoir à saucisses

Tout comme le hachoir, le poussoir à saucisse fait partie du matériel indispensable à la fabrication de délicieuses saucisses. Il s’agit d’un appareil de cuisine électrique ou manuel. Les modèles de poussoir à saucisses modernes sont autonomes, pratiques et faciles à l’emploi.

A lire également : Pourquoi mon riz est toujours collant ?

Quant à ceux qui s’utilisent manuellement, ils disposent d’une manivelle dont le mouvement propulse la viande hachée. Cet outil vous permet de la faire passer à travers un boyau (naturel ou synthétique), afin de lui donner la forme compacte de saucisse. Les poussoirs à saucisses peuvent être en aluminium, en plastique, en fer ou en acier inoxydable.

Ces différents matériaux déterminent non seulement le poids, mais également la durabilité de votre appareil. Il est donc important d’en tenir compte pour faire un choix idéal. Il est préférable d’opter pour un poussoir à saucisse en acier inoxydable car plus facile d’entretien. Ces matériaux vous garantissent également une longévité d’utilisation.

A lire en complément : Comment choisir sa première machine à café ?

Disposer de cet accessoire pour faire de délicieuses saucisses a de nombreux avantages. Son utilisation vous permet de gagner du temps pour la farce de vos saucisses. De plus, le poussoir contribue à l’obtention d’un rendu final très réussi contrairement à une réalisation manuelle. Vous ne remarquerez pas de bulles d’air dans l’amas de viande.

Saucisses fait maison, équipez-vous d'un poussoir à saucisses

Choisissez tous les ingrédients nécessaires pour la réalisation de saucisses

En fonction du type de saucisse souhaité, vous pouvez choisir des morceaux de viande de volaille, de porc ou de veau. Préférez des parties avec très peu d’os voire sans, comme la poitrine, l’épaule ou l’échine, etc. Si vous n’avez pas un hachoir à disposition, il est possible de les faire hacher directement à la boucherie.

Il vous faudra aussi des boyaux, généralement vendus au mètre. Pour ce qui est de la quantité nécessaire, il importe de la faire correspondre avec la quantité de viande selon la recette. À ces morceaux de viande s’ajoute du lard, car pour faire de la saucisse, il est important d’avoir suffisamment de matières grasses.

Pour donner du goût à votre préparation, l’assaisonnement compte énormément. Vous devrez utiliser des épices de votre choix, comme :

  • du poivre noir, et de l’origan,
  • du gros sel, et du thym,
  • de la sauge séchée, du piment en poudre,
  • du sucre roux (facultatif), des clous de girofle en poudre.

Suivez minutieusement les différentes étapes de la préparation des saucisses

Pour commencer, préparez le hachis en le découpant convenablement. Utilisez un couteau dont la lame est bien aiguisée. Après cette étape, mélangez toutes les viandes dans un grand récipient puis ajoutez les épices et les aromates. Passez ensuite au hachoir pour obtenir un mélange facile à embosser.

Servez-vous du poussoir à saucisse pour donner à la viande obtenue précédemment la forme conventionnelle d’une saucisse. Procédez ensuite au séchage des boyaux formés en les égouttant pendant 12 h environ. Une fois ce délai écoulé, vous pouvez cuisiner vos saucisses.

Assurez-vous de la qualité de la viande utilisée pour vos saucisses

Pour obtenir des saucisses de qualité, il est indispensable d’utiliser une viande de qualité. La première chose à faire est donc de bien choisir la viande que vous allez utiliser. Optez pour des morceaux frais et maigres, tels que le porc, le veau ou encore le poulet. Évitez les viandes grassouillettes qui risqueraient d’altérer la saveur de vos saucisses.

Avant toute chose, vérifiez l’étiquetage sur les emballages. Ils doivent comporter certaines informations comme la date limite de consommation (DLC), l’origine et le type de viande utilisée ainsi que les éventuels additifs ajoutés.

Il est fortement recommandé d’acheter votre viande chez un boucher professionnel ou directement auprès d’un éleveur local. Vous aurez ainsi l’assurance d’avoir une viande fraîche et saine sans aucun additif ni conservateur artificiel.

N’hésitez pas aussi à toucher votre viande pour vérifier si elle n’a pas été altérée ou abîmée lors du transport ou du stockage en magasin. Pensez aussi aux labels produits biologiques pour assurer une production écologique tout en favorisant une bonne santé alimentaire pour vous-même et votre famille.

En optant pour ces choix judicieux dans l’utilisation de la matière première nécessaire à vos réalisations culinaires autour des saucisses par exemple, vous pouvez être sûr(e) que celles-ci seront savoureuses et bonnes à manger, tout en garantissant un impact positif sur votre santé.

Respectez les temps de repos et de maturation pour des saucisses encore meilleures

Lorsque vous avez choisi votre viande et réalisé la préparation de vos saucisses, pensez à bien respecter les temps de repos et de maturation pour obtenir le meilleur goût possible. Pour cela, après avoir emballé vos saucisses dans du papier aluminium ou un film alimentaire, laissez-les reposer pendant au moins 24 heures au réfrigérateur avant de les cuire.

Ce temps permet aux arômes des épices et des assaisonnements d’être bien absorbés par la viande et donne à celle-ci une texture plus ferme. Les experts recommandent même d’attendre jusqu’à trois jours avant la cuisson pour obtenir des saucisses encore plus savoureuses.

Un autre point crucial est la maturation. Cette étape consiste à placer les saucisses dans un endroit frais où l’air peut circuler librement. La température idéale se situe entre 10°C et 15°C avec un taux d’humidité autour de 70%. Le temps nécessaire pour cette étape dépendra du type de saucisse que vous avez réalisé ainsi que de votre propre expérience en tant que charcutier amateur.

La maturation permet une fermentation naturelle qui va apporter davantage de saveurs à vos saucisses, tout en améliorant leur conservation. Si elle est longue (environ deux semaines), elle peut aussi contribuer à développer certains types d’acides gras bénéfiques pour notre organisme.

Les différentes étapes nécessaires à l’élaboration réussie des meilleures recettes autour des saucisses sont essentiellement basées sur le savoir-faire traditionnel transmis depuis plusieurs générations aux différents acteurs du secteur de la viande. Il faut savoir que le temps passé pour respecter l’ensemble des étapes est récompensé par une expérience gustative incomparable à celles proposées dans les magasins de grande distribution.

En suivant ces conseils, vous obtiendrez des saucisses aux saveurs authentiques et intenses qui raviront vos papilles, tout en garantissant un impact positif sur votre santé grâce à la qualité de votre matière première. N’hésitez pas à expérimenter avec différents types d’épices et d’assaisonnements pour créer vos propres recettes personnalisées et épater vos convives lors de prochains repas festifs !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous êtes satisfait. Ok