Qu’est-ce qui caractérise la cuisine belge ?

Les Belges ont la réputation d’aimer la bonne chère et d’être de bons vivants. En général, lorsqu’on visite un restaurant en Belgique, on en a pour notre argent. Et même dans les restaurants gastronomiques belges, vous n’aurez sûrement plus faim après avoir consommé un bon repas. La Belgique est ainsi un pays à la gastronomie riche, avec une large variété de spécialités locales qui n’ont rien à envier aux autres pays du monde. Découvrez quelques caractéristiques de la fameuse cuisine belge dans cet article.

Quelques-uns des ingrédients typiques de la cuisine belge

La cuisine belge s’appuie traditionnellement sur les produits locaux et de saison. Parmi les ingrédients typiques, on peut citer :

A lire aussi : Que faire avec du champagne en cuisine ?

  • la pomme de terre,
  • le persil,
  • le poireau,
  • la crevette grise,
  • les asperges blanches,
  • les bières locales.

À cela, s’ajoutent les produits européens courants tels que le fromage, la viande et le beurre.

Bien entendu, les légumes du nord de l’Europe sont présents dans la cuisine belge. C’est le cas des carottes, du céleri et des haricots verts. Concernant les asperges blanches, elles sont utilisées dans de nombreuses préparations. On pense notamment aux asperges à la flamande, qui sont bouillies et servies avec une sauce au beurre, à l’œuf et au persil.

A voir aussi : Sauvegardez vos recettes sur une clé USB et emmenez-les partout avec vous

Les Belges aiment leur bière et l’utilisent dans de nombreux plats

À la maison, dans les cafés, les restaurants, lors d’événements et de festivals et même dans les restaurants étoilés, la bière est omniprésente en Belgique. En effet, les Belges la boivent et le dégustent ou s’en servent comme ingrédient de cuisine. Par conséquent, de nombreuses spécialités typiques belges réalisées à base de bière.

Alors, si vous apprenez à réaliser la carbonade flamande, vous devez choisir avec soin la bière qui accompagnera la recette. En général, c’est la bière brune qui est utilisée car elle tient plus en goût pour les longues cuissons. La bière ambrée ou noire peut également faire l’affaire.

carbonade flamande

Il n’y a pas un village belge qui n’ait une « spécialité » de bière pour sa cuisine locale. Cette tradition existe depuis le Moyen Âge, en particulier avec la multiplication des monastères et des couvents dans le pays. Ces établissements étaient presque autosuffisants, et vivaient de la culture du blé, de la production du fromage et de la bière et de l’élevage.

Comment ne pas citer les moules frites dans la gastronomie belge ?

Les moules frites sont un plat national belge. Elles ont vu le jour lors d’une foire à Liège en 1875 et ont été vulgarisées par la famille allemande Krieger, qui a mis en place le premier stand de frites à la foire. Plus tard, la célèbre chaîne Léon s’est implantée à Bruxelles en 1893 et a démocratisé le plat.

Bien que les Belges mangent moins de moules que les Néerlandais, ces crustacés généralement servis dans une cocotte noire sont très appréciés dans le pays. Le plus souvent, la portion par personne est d’environ 1 kg de moules, car le poids est facilement réduit lorsqu’on enlève les coquilles.

Dans la recette traditionnelle, les moules sont préparées dans un bouillon de légumes (notamment du céleri et du poireau) et servies avec des frites. Cependant, les restaurants belges proposent différentes méthodes de préparation selon les préférences. Il y a les moules marinières, préparées avec du vin blanc, des échalotes, du persil et du beurre. Il y a aussi les moules à la crème, cuites dans une sauce de vin épaissie avec de la crème et de la farine.

Les restaurants proposent aussi les moules parquées, une recette ordinaire bruxelloise. Ici, les moules sont consommées crues et servies avec une sauce à la moutarde et au vinaigre. Les moules à la bière sont aussi très appréciées par les habitants.

La Belgique est connue pour ses gaufres et ses frites

Les Bruxellois et les Liégeois se disputent l’origine de la gaufre. Aujourd’hui, tout ce qu’on sait est que la gaufre est originaire du Brabant ! Selon certaines théories et fresques, elle aurait vu le jour à Bruxelles au XVIe siècle et à Liège deux siècles après. Dans tous les cas, la gaufre est avant tout une affaire de goût. Certaines déclinaisons sont légères, dorées et pleines de garnitures, tandis que d’autres sont parfumées à la cannelle et au sucre perlé.

Il est aussi impossible de parler de la Belgique sans mentionner les frites qui sont un véritable emblème de ce pays. Selon l’histoire, elles sont nées au XVIIe siècle dans la vallée de Mosane, notamment à Huy, Andenne et Dinant. Les habitants, ayant l’habitude de consommer du poisson frit pendant les hivers rigoureux, remplaçaient le poisson par des pommes de terre quand la Meuse gelait. Le terme anglais incorrect de french fries vient du fait que les Américains arrivant à la fin de la Première Guerre mondiale entendaient les habitants parler la langue française et se croyaient en France.

Vous l’aurez compris, la cuisine belge est remplie de surprises et de spécialités hors du commun. Moules, frites, gaufres, bières… les possibilités de combinaisons sont infinies et permettent d’apprécier la gastronomie autrement !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous êtes satisfait. Ok