Quel four choisir pour la boulangerie ?

Quiconque travaille dans le secteur de la boulangerie sait qu’un pain bien cuit, savoureux et croustillant est décisif pour conquérir les clients. Cependant, choisir le bon four pour la boulangerie est  important . En effet, il existe plusieurs modèles disponibles sur le marché. Découvrez dans cet article quel four choisir pour votre boulangerie.

Le four à convection

D’abord, avec le four à convection, il est possible de réaliser la production de pain et d’autres articles de confiserie, en plus des produits de finition, avec une grande agilité et praticité. En effet, c’est un modèle compact , très facile à utiliser et à installer . Ainsi, l’équipement garantit un contrôle total de la température, de la vapeur et du temps.

A voir aussi : Comment utiliser la paillette alimentaire pour sublimer vos plats et desserts ?

Ensuite, c’est un four de boulangerie qui recherche d’excellentes performances, avec un excellent rapport qualité-prix. Développé avec une technologie de pointe, il utilise efficacement l’énergie et offre des performances élevées pour la convection avec circulation d’air. Par ailleurs, certains fours à convection peuvent produire environ 400 miches de pain par heure.

Le four à ballast

D’abord , le four à ballast dispose d’une haute performance et haute qualité, étant recommandé pour la production de pains traditionnels et artisanaux, de produits salés, de confiseries en général, entre autres produits à haute valeur ajoutée .

A lire en complément : Substituts alimentaires sains : intégrer le Skyr dans votre alimentation

Cependant, c’est un four de style modulaire, composé de chambres et de commandes indépendantes pour la température, le temps, le niveau de vapeur et l’humidité. Ensuite, il dispose d’un mode exclusif de chauffage du ballast, ce qui favorise une productivité élevée, facilite le service à la demande et réduit les dépenses énergétiques.

Par ailleurs, certains modèles ont un panneau avec un système ECO qui permet un fonctionnement économe en énergie jusqu’à 50% de la charge installée, en plus de stocker certaines recettes.

Le four turbo programmable

D’abord , le four turbo programmable est le modèle pour ceux qui recherchent une capacité de production élevée, la standardisation et la technologie , dans la production de pain et d’autres articles de confiserie.

En effet, ce modèle de four pour boulangerie a une programmation jusqu’à 100 recettes, qui peuvent être importées/exportées via une connexion USB. Ensuite, il contrôle les températures de chauffage, de cuisson à la vapeur en fonction du temps ou des intervalles.

Par ailleurs, ce four permet également une utilisation efficace de l’énergie et dispose d’un système de convection forcée à air grâce à des turbines à haut rendement, avec un système d’inversion. L’équipement a des modèles électriques et à gaz, en plus de plusieurs capacités de production.

Le four rotatif

Dans le four rotatif, il est possible de préparer divers produits, tels que des pains, des pâtisseries, des pré-pizzas, des panettones et biscuits. Cependant, en raison de sa polyvalence , il stocke jusqu’à 500 recettes avec 6 étapes chacune. C’est en réalité un four à grande capacité de production, conçu pour répondre à des opérations à forte demande . Ainsi, c’est fortement recommandé pour les boulangeries, les confiseries et les industries du pain.

Ensuite, certains modèles ont un système de couplage de type crochet installé au plafond de la chambre. En effet, il permet aux aliments de recevoir l’air chaud de manière uniforme, un système de cuisson à la vapeur efficace qui se traduit par plus de standardisation et de qualité.

Le four vitrine

D’abord , le four vitrine a été conçu pour être utilisé devant le client , il est donc très approprié pour la cuisson ou la finition des produits, contribuant à générer de l’attractivité et à augmenter la rentabilité de l’établissement.

En général, il a les mêmes caractéristiques qu’un four à ballast ou à convection. Cependant, il sert une grande variété de produits de boulangerie et de confiserie. Par ailleurs, certains modèles peuvent être intégrés et utilisés entre les zones de vente et de production, ce qui facilite grandement le flux de travail.

En résumé, il existe plusieurs types de four. Cependant, il est important que les boulangers puissent savoir lequel choisir pour leur boulangerie.

Les critères à prendre en compte avant de choisir son four de boulangerie

Choisir le bon four pour une boulangerie n’est pas une tâche facile. Il y a plusieurs critères à prendre en compte avant de faire un choix définitif.

Le premier critère important est la taille du four. Effectivement, il doit être adapté à la quantité de production quotidienne afin d’optimiser l’espace disponible et éviter les perturbations dans le processus de production. Les fours plus petits conviennent mieux aux petites productions.

Il faut prendre en compte les coûts d’exploitation. Les nouveaux modèles sont souvent conçus pour réduire la consommation d’énergie et donc réduire les coûts. Pour cette raison, un investissement initial plus élevé peut s’avérer payant à long terme.

La qualité des matériaux utilisés dans sa fabrication est aussi importante ainsi que sa robustesse et sa fiabilité qui garantissent une utilisation durable sur le long terme.

De même, en fonction du type de pain ou viennoiserie produits par la boulangerie, certains types spécifiques de fours peuvent être nécessaires pour obtenir des résultats optimaux. L’emplacement du four dans l’établissement peut aussi avoir un impact, car cela permettra au personnel travaillant dans cet espace d’être plus efficace s’il est bien placé.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais ces quelques critères doivent aider les boulangers lorsqu’ils cherchent à acquérir leur prochain four professionnel.

Les avantages et inconvénients de chaque type de four pour la boulangerie

Il existe plusieurs types de fours disponibles sur le marché, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Le choix du type de four dépendra des besoins particuliers de chaque boulangerie.

Le four à sole est souvent utilisé pour les pains traditionnels tels que la baguette française ou le pain au levain. L’avantage principal d’un four à sole est qu’il utilise une pierre réfractaire qui emmagasine la chaleur et permet ainsi une cuisson uniforme du pain. En revanche, ce type de four peut être difficile à maîtriser car il nécessite une attention constante afin que les différentes températures soient atteintes correctement.

Le four rotatif est un choix populaire dans les grandes usines alimentaires en raison de sa grande capacité. Il s’agit d’un système où l’air chaud circule autour des aliments grâce à des ventilateurs internes. Les boulangers peuvent contrôler avec précision la température et l’humidité dans le four, ce qui permet d’obtenir des résultats constants et prévisibles avec un temps minimal passé par le personnel. Malgré cela, certains clients se plaignent toutefois que certains produits perdent en saveur lorsqu’ils sont cuits dans un tel environnement.

Les fours mixtes-soufflés combinent deux éléments : convection/soufflage rapide et vapeur haute pression/tempérée. Le four mixte-soufflé (convection) est très polyvalent et peut être utilisé pour une variété de produits, y compris les viennoiseries, le pain et les plats cuisinés. Les boulangers ont aussi la possibilité de régler avec précision la température et l’humidité du four en fonction des besoins particuliers d’un produit donné. Le principal inconvénient d’un four conventionnel est que certains produits peuvent manquer de saveur ou ne pas avoir une croûte aussi croustillante qu’ils le seraient dans un autre type de four.

Le dernier type de four • mais non le moindre • est le four à infrarouge. Ce type fonctionne sur une technologie similaire au barbecue, où la chaleur provient directement des brûleurs qui émettent des rayons infrarouges sur les aliments situés sous eux.

Les avantages d’un tel dispositif sont multiples : il permet aux boulangers d’obtenir rapidement un bon brunissage sans avoir besoin d’une longue période de préchauffage ; il utilise moins d’énergie globale par rapport aux autres types ; il peut facilement faire cuire plusieurs produits en même temps grâce à ses différents niveaux.

Comme tout appareil informatique, ce type a tendance à nécessiter beaucoup plus d’entretien que les autres types mentionnés ci-dessus.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous êtes satisfait. Ok